Changer son système de chauffage

Un investissement rentable et confortable

Choisir de changer de système de chauffage pour faire des économies d’énergie est une décision importante et il convient de trouver le système adapté à vos besoins. Condensation, électrique, bois, polycombustible, solaire ? De nombreux modèles sont disponibles sur le marché et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Novagroupe vous aide à faire le point.

L’électrique

Une chaudière électrique est idéale pour de petits espaces. En effet elles sont simples d’installation, se posent partout et sont efficaces. Son coût d'achat est également plus faible que les autres chaudières et s'installent aussi bien dans le neuf qu'en rénovation. Elle est également plus silencieuse qu'une chaudière gaz par exemple, et est plus sécurisée en le sens où elle ne pose aucun risque de rejet de monoxyde de carbone dans votre logement. Enfin, elle ne nécessite pas de de contrat de maintenance, une simple visite annuelle suffit. Attention cependant, elle devient plus chère sur la durée, l'électricité étant la source d'énergie la plus chère sur le marché.

 

La chaudière à condensation

S’équiper d’une chaudière à condensation permet de faire entre 20 et 30% d’économie par rapport aux modèles standards. Non négligeable ! Elles fonctionnent grâce à l’energie produite par la condensation de la vapeur d’eau et des gaz de combustion. Cette vapeur, transformée en liquide fait ressortir de la chaleur. Point important : ce type de chaudière est éligible à certaines offres de l’état. Renseignez-vous !

La chaudière à bois

Une chaudière au bois vous permet d’allier parfaitement économie, écologie et confort. Vous aurez également le choix dans vos matériaux. Il existe en effet deux types de chaudières bois :

- La chaudière bois bûche :

Il s’agit de la solution la plus économique du marché, car son combustible est le plus accessible. Outre son coût abordable (et une réduction, là encore, d’environ 30% sur votre facture de chauffage) vous pouvez bénéficier d’aides pour alléger le montant de votre facture : crédit d’impot, prime énergie et TVA réduite. Attention toutefois, son installation requiert un circuit de chauffage central.

- La chaudière à pellets ou granulés

Cette chaudière fonctionne grâce à une alimentation en pellets ou granulé. Comme la chaudière à bois bûche il est donc nécéssaire d’avoir un stock de combustible disponible afin de l’approvisionner. Néanmoins, grâce à la gestion automatisée de son alimentation via une réserve reliée au foyer, cette contrainte de gestion est considérablement réduite, et comme sa grande sœur, elle est éligible à de nombreuses aides de l’état afin de vous aider à financer votre projet.

La chaudière polycombustible

Une chaudière polycombustible vous permet d’allier deux technologies, par exemple avec un couplage bois + gaz naturel. Cela vous permet de réaliser tout de même des économies sur votre facture d’énergie tout en basculant sur l’une ou l’autre des énergies en fonction de vos besoins, pour ne jamais manquer de confort.

La pompe à chaleur

Réduire sa consommation énergétique en récupérant simplement la chaleur là où elle existe naturellement, dans l'air ou dans le sol, c'est possible, et c'est même à cela que servent les pompes à chaleur. Installation complémentaire à votre système de chauffage, ils vous permettent de réguler votre consommation énergétique et votre confort intérieur en profitant de ressources inépuisables, et gratuites. Il vous faut savoir qu'il existe plusieurs types de pompes à chaleur : air air, air eau ou hybride (aussi appelée géothermique).

La pompe à chaleur Air / Air

Le principe de cette pompe à chaleur est de récupérer la chaleur présente dans l'air extérieur pour la transformer en air venant réchauffer ou refroidir votre intérieur. Ce système, en plus d'être facile d'installation, permet de réaliser de belles économies d'énergies. La chaleur est insufflée dans l'habitation par des systèmes de ventilation, système particulièrement adapté pour les régions au climat "doux". Attention, son rendement peut toutefois s'amoindrir en période de grand froid.

La pompe à chaleur Air / Eau

La pompe à chaleur air-eau selon le même principe à celui de la pompe à chaleur air air, à la différence que la chaleur récupérée va cette fois vous permettre de chauffer l'eau circulant dans votre installation de chauffage, permettant également de chauffer l'eau des sanitaires. Comme la pompe à chaleur précédente, son rendement varie en fonction des saisons, mais elle est toute aussi facile à installer et ne demande que peu d'espace.

La pompe à chaleur Hybride

Le principe d'une pompe à chaleur Hybride est de venir "combler" les problèmes de rendements pouvant apparaître sur les pompes à chaleur précédentes. En effet, en cas de grand froid notamment, ce n'est plus une résistance électrique (chère et moins efficace) mais une chaudière gaz ou fioul qui viens prendre le relai du système, permettant ainsi un confort optimal pour une dépense énergétique amoindrie. Elle est toutefois plus complexe d'installation et nécessite un temps de pose plus long. Elle est également plus coûteuse à l'achat.

Opter pour une solution plus écologique, c'est forcément bénéfique, mais comme toute rénovation, il s’agit d’un véritable investissement. Rassurez-vous : il s’agira forcément d’un investissement rentable, qui servira à amoindrir votre facture d'énergie de façon durable si vous choisissez la bonne option pour son remplacement.

Cécile RARD
Posts created 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut